Monetico Desjardins vendue à Global Payments

Monetico Desjardins vendue à Global Payments

Monetico Desjardins vendue : ce que ça signifie pour votre entreprise.

Plus de 20 ans et une transaction de 400 millions de dollars plus tard, Desjardins cède son portefeuille de clients à la compagnie américaine Global Payments. Cette décision impactera la vie de plus de 40 000 entreprises, partout dans la province.

Vous l’avez vu passer dans les journaux ou à la télévision; Monetico est bien en processus d’être remplacée dans les commerces détenus par les clients de Desjardins. Outre les emplois mis à risque et l’arrivée d’un joueur américain, la transition entre les deux compagnies se fera sentir sur la durée autant dans la cotisation transactionnelle que dans le service à la clientèle.

Monetico Desjardins

Monetico était la passerelle de paiement offerte par le Mouvement Desjardins à ses membres qui possèdent une entreprise. La société québécoise ratissant approximativement 80% des comptes bancaires actifs de la province, sa présence dans les commerces ne saurait être ignorée. Sa vente représente un investissement stratégique dans son portefeuille d’environ 40 000 commerçants et dans le remplacement de ses terminaux de paiement.

L’impact sur la petite entreprise

Dans l’immédiat suivant la transition vers la solution transactionnelle de Global Payment, les taux de dépôt, la fréquence de ceux-ci et la tarification par paiement ont été confirmés comme demeurant identiques à ceux actuels. Toutefois, si certains redoutent toujours le rachat de leur dossier, c’est davantage dû à la liberté d’action à laquelle accédera Global Payment une fois la transition complétée. Autrement dit, Global Payments a tous les droits de modifier les ententes et taux en vigueur. Les commerces seront bien entendu avisés à l’avance par courrier si des changements devaient se produire sur leur facturation mais rien ne garantit la stabilité du taux à l’avenir.

En ce moment au Canada et aux États-Unis

La reprise des dossiers par le géant mondial ne marque toutefois pas son arrivée dans la province. Par le biais de revendeurs, les produits de Global Payment se trouvent déjà dans les mains des Québécois. Présentement, les clients existants du pays se voient imposer un taux variant de 1.6% à 4.99% de leurs transactions, dépendamment de leur réalité entrepreneuriale. Selon Desjardins, la compagnie américaine aurait l’intention d’ouvrir des bureaux à Montréal mais rien n’est encore certain.

Tirer son épingle du jeu

Ce qui doit être dit, c’est que bien que la transition vers l’entreprise américaine se fasse de manière fluide, les détenteurs ne font plus affaires avec la même compagnie et ce de A à Z. Comme il s’agit d’une transition obligatoire, prendre compte de ses termes et conditions de résiliation peut devenir intéressant. Afin de s’assurer du meilleur taux possible, magasiner demeure la façon la plus efficace de conserver les différents fournisseurs en compétition saine.

Les opinions quant à cette transaction sont encore très éparses sur les plateformes de diffusion. Faites-nous part de votre pensée sur la vente de Monetico et de vos appréhensions quant au futur des comptes acquis.

Intégration du Clover Flex avec votre POS pour Restaurants & Bars